ActualitéDroit

Client qui ne paye pas : quelle riposte à faire ?

Faire face à des mauvais payeurs est une situation très délicate. Il faut adopter les bonnes techniques de sorte à obtenir des résultats positifs et aussi avoir un minimum de connaissance sur les procédures juridiques à entamer. Découvrez tout sur les processus de recouvrement.

La relance : une étape essentielle pour inciter les clients à régler ses factures

En cas de facture impayée, il est possible de faire des actions répressives à votre client pour jouer en votre faveur. De ce fait, n’hésitez pas à effectuer une relance. Cette initiative peut se faire à l’amiable par courrier, par téléphone ou par email. La lettre de relance stipule votre demande à votre acquéreur de payer ses factures en précisant la référence de celle-ci et de sa date de délivrance. Par ailleurs, si aucune réponse de ce dernier ne s’annonce dans les jours qui viennent, vous avez la faculté de parvenir à une deuxième relance.

Envoyer une mise en demeure pour un recouvrement rapide

Tout comme la relance, la mise en demeure est une lettre qui demande le recouvrement des factures des clients. Ce qui la différencie, c’est en effet une requête établie en guise d’avertissement au non-payeur afin d’éviter que la situation se tourne mal et se poursuive au tribunal.Dans le contenu de la lettre, vous allez devoir mentionner une date limite précise pour que le client puisse agir dans les plus brefs délais au règlement de ces factures. Si dans le cas où il n’arrive pas à vous débourser dans la période définie, vous pouvez monter l’affaire au niveau juridique.

Demander une ordonnance juridique : simple, mais efficace

Voulez-vous que votre client vous paye ses dettes d’une manière rapide ? Référez-vous aux ordonnances et aux démarches juridiques.En effet, pour faire face aux mauvais payeurs, la loi a établi des règlements de manière à résoudre facilement les problèmes de factures. Pour ce faire, vous pouvez demander une injonction de payerau sein du tribunal. En expliquant votre situation, ce dernier agira en votre faveur. Si besoin de conseil, il est envisageable de voir un avocat, un huissier ou un cabinet.