Droit

Ce qu’il faut savoir sur les commissaires-priseurs

Publié

Vous êtes propriétaire d’objets qui ont peut-être de grandes valeurs ? Et voulez savoir un plus sur le monde des enchères pour savoir si vous pouvez y vendre vos objets ? Ou voulez-vous tout simplement savoir un peu plus sur les commissaires-priseurs ? Nous allons, dans cet article, essayer de répondre à toutes ces questions ainsi que d’autres afin de mieux connaître ces types de professionnels.

En quoi consiste le métier de commissaire-priseur

Ce sont des experts en meubles anciens ou bien en tableaux d’arts, en gros, des objets des siècles précédents qui peuvent avoir de grandes valeurs. En effet, la plupart de ces professionnels sont passionnés d’art et d’objet anciens. Ils possèdent donc une connaissance accrue sur ces sujets et utilisent cette connaissance pour estimer ces types d’objets.

Ils procèdent donc à l’inventaire des biens à vendre et organisent eux-mêmes les enchères. On peut donc faire appel à eux pour être responsable des ventes volontaires.

Le commissaire-priseur, en plus d’une connaissance sur l’art, a aussi suivi une formation en droit. Il y a donc ce qu’on appelle commissaire-priseur judiciaire, un officier ministériel qui réalise des ventes judiciaires, des inventaires de tutelle ainsi que de succession.

Ces professionnels acceptent de se déplacer si les objets à estimer se trouvent bien évidemment près de leurs bureaux. Par exemple, voici un commissaire-priseur dans les Bouches-du-Rhône si vous habitez dans la région et souhaitez en faire appel à un. 

Pourquoi faire appel à un commissaire-priseur ?

La première et la plus évidente des raisons est que vous soyez propriétaire d’un objet ancien d’une valeur importante et que vous souhaitez le vendre rapidement et à un prix satisfaisant. Il va d’abord estimer le prix de l’objet à vendre en prenant en compte son époque, sa rareté et sa demande sur le marché. Le commissaire-priseur se rémunère sur la vente des objets donc vous pouvez en être sûr qu’il va utiliser tout son savoir pour valoriser votre objet à un prix compétitif qui intéressera les futurs acheteurs. Si besoin, il fera même appel à d’autres experts certifiés pour avoir une estimation plus précise de l’objet. 

À part des objets de valeurs, le commissaire-priseur est aussi un grand connaisseur du marché de l’occasion. Vous voulez vendre votre électroménager, ou encore votre vaisselle, un objet particulier ? Il organise aussi des ventes d’objets du quotidien. 

Ils peuvent aussi régler vos problèmes juridiques. Par exemple les problèmes concernant le règlement d’une succession ou encore le partage des biens. Votre notaire aura alors besoin de l’aide d’un commissaire-priseur, car c’est lui l’expert de l’estimation des biens meubles de la succession. Il va alors dresser l’inventaire des biens laissés et établira une estimation au juste prix pour chaque objet.

Le prix de leur intervention ?

Comme dit plus haut, le commissaire-priseur sera rémunéré à partir des objets qu’il a vendus. En général, 14% du prix de la vente sera son salaire, mais il ne touchera ce pourcentage que lorsque l’objet sera vendu. Cependant, n’hésitez pas à appeler plusieurs commissaires-priseurs pour comparer le prix de leurs interventions. Aujourd’hui, sur internet, certains proposent même de vous donner une estimation gratuite de votre bien.